Méthodologie‎ > ‎

Comment se passe une soirée ?

Nos soirées débutent par un apéritif organisé par les membres, tour à tour : ce temps convivial permet notamment d’accueillir nos invités.

La réunion proprement dite commence à 19 H 45 et dure environ 2 Heures. Outre les temps d’introduction et de conclusion de la soirée, elle comprend généralement trois parties : les improvisations, les discours préparés et les évaluations.

  • Introduction de la soirée :

Cette partie introductive permet de :

- présenter les invités ;
- présenter le programme de la soirée ;
- éventuellement, faire des annonces concernant la vie du club ou les évènements Toastmasters ;
- s’il y a lieu, accueillir officiellement les nouveaux membres.

C’est également en début de soirée que le grammairien propose à tous d’utiliser le « mot du jour », mot qu’il faudra tenter d’utiliser le plus souvent possible de façon adéquate au cours de la soirée.

  • Improvisations :

La session d’improvisations permet de s’exercer à répondre à brûle pourpoint à des sujets. Cet exercice développe nos capacités à réagir positivement à une question inattendue en y répondant de façon construite et à développer notre sens de la répartie.

Le meneur des improvisations propose des sujets qu’il a préalablement préparés à certains adhérents du club (et éventuellement aux invités qui le souhaitent) : les improvisateurs appelés par le meneur des improvisations doivent alors répondre spontanément, en 1 à 2 minutes, au sujet qui leur est posé.

  • Discours préparés :

Ces discours, qui durent généralement de 5 à 7 minutes, ont été préparés à l’avance par les orateurs à l’aide de leur manuel de communication. Si le sujet est libre, chaque discours poursuit un axe de travail précis, tel que l’organisation du discours, la voix, la gestuelle, la persuasion, etc, afin d’apprendre les ressorts d’un discours efficace.

  • Evaluations :

L’évaluation motivante est un des piliers de la méthode Toastmasters : en ayant un retour constructif sur sa prestation, chacun peut progresser à son rythme. C’est pourquoi chaque intervention va être évaluée, au cours de cette troisième partie :

- L’évaluateur des improvisations va donner son avis sur la façon dont la session des improvisations a été conduite et donner des conseils à chaque improvisateur ;
- Chaque discours préparé est évalué par une personne différente : l’évaluateur va relever les points positifs du discours et les axes d’amélioration, en donnant des pistes d’amélioration à l’orateur.

Ces évaluations sont complétées par :

- Une évaluation de la grammaire : le grammairien note les tournures de phrases maladroites ou incorrectes et propose des corrections. Il  souligne également les bons usages de la langue française et indique si le mot du jour a été utilisé pendant la soirée.
- Une évaluation des hésitations : le compteur des hésitations traque les « mots béquilles » (euh, donc, voilà…) qui parasitent le discours et le rendent moins fluide, afin d’aider les orateurs à s’améliorer sur ce point.
- Une évaluation du respect du temps : le chronométreur, tout au long de la soirée, indique aux intervenants par des panneaux de couleur s’ils respectent leur temps d’intervention. Il fait, en fin de soirée, un rapport sur ce respect du temps.

Enfin, l’évaluateur général va donner son avis sur la qualité des évaluations et de la soirée.

  • Conclusion de la soirée :

Dans cette dernière partie, l’animateur de soirée remet aux meilleurs improvisateur, orateur et évaluateur des rubans afin de souligner la qualité de leurs interventions.

Ensuite, un point est fait sur le programme de la prochaine réunion.

Enfin, le Président du club donne la parole aux invités afin de leur demander leurs impressions sur cette soirée.


Des soirées spéciales peuvent également être organisées : soirées autour d’une thématique, soirées de concours, etc.